Distance : km
Retour Accueil > Fiche conseil > Travaux > Electricité >

Raccorder un circuit électrique

Raccorder un circuit électrique
Raccorder un circuit électrique est à la portée de tout bricoleur à condition de respecter certaines règles strictes, notamment pour la sécurité.
Difficulté :
Moyen
Temps nécessaire :
Non précisé
Matériel nécessaire :
Les produits: Câble à conducteur simple à âme massive type H07VU ou type H07VR de section adaptée Gaine ICA ou ICTA Interrupteurs Prises Barrettes de connexion ou dominos Commutateur va-et-vient Les outils: Pince à long bec Pince coupante Pince à dénuder Pince universelle Tournevis d?électricien Tournevis testeur Cutter Passe-fil Perceuse et forets adaptés Chevilles adaptées
Publié le
10 février à 13:00
Un ami peut être intéressé par cette fiche conseil, envoyez lui :

Raccorder un circuit électrique est à la portée de tout bricoleur à condition de respecter les règles de sécurité et les normes en vigueur.


 

A) Avant de commencer :



 

1) A savoir :
Pour créer un circuit électrique, on peut choisir entre plusieurs types d’installation :

• Installation en câbles apparents (voir fiche conseil "Créer un circuit électrique apparent").
• Installation sous plinthes ou moulures (voir fiche conseil "Créer un circuit électrique apparent").
• Installation encastrée (voir fiche conseil "Créer un circuit électrique encastré"). Avant toute intervention, veiller à utiliser des conducteurs de section adaptée aux circuits concernés (voir tableau ci-dessous).
 
• Veiller à respecter la couleur des conducteurs :

Phase : Ou rouge, ou marron, ou noir
Neutre : Bleu
Terre : Vert et jaune
• Dans le cas d'un montage simple on se sert d'un interrupteur (2 bornes).
• Dans le cas d'un montage d'un va-et-vient, on se sert d'un commutateur (3 bornes).



 

Circuits Section minimum des fils Calibres des disjoncteurs
Eclairage, convecteur 1,8 mm² 10 ou 16 A
Prise de courant / prise confort autre que prise spécialisée 2,5 mm² 16 ou 20 A
Prise spécialisée (machine à laver, lave vaisselle, four seul, chauffe eau...) 2,5 mm² 20 ou 25 A
Appareils de cuisson (plaque ou cuisinière) 6 mm² 32 A

 


 

     
AVANT TOUTE INTERVENTION, COUPER IMPÉRATIVEMENT L’ARRIVÉE DE COURANT AU DISJONCTEUR GÉNÉRAL DE BRANCHEMENT.
     


 

B) Le montage simple :
Schéma de montage d’un interrupteur simple
L’allumage simple est composé d’un interrupteur et d’un point lumineux, ou d’une prise de courant.

• Déterminer sur le mur, avec précision, le passage des gaines et l’emplacement des appareils.
• Placer l’interrupteur près d’une porte, côté gâche, à portée de main, à environ 1 m ou 1,20 m du sol.
• Raccorder la phase (fil rouge) à l’un des pôles de l’interrupteur.
• Faire repartir de l’autre pôle ce même fil de phase (fil brun) vers l’une des bornes du point lumineux.
• De l’autre borne du point lumineux, faire repartir le fil neutre (fil bleu) ainsi que le fil terre.
• Dénuder l’extrémité de fil juste nécessaire au raccordement (4 à 5 mm).
• Visser toujours bien à fond les bornes de raccordement pour éviter tout risque d’arc électrique.
• Dans le cas de prise de courant commandée par un interrupteur, le schéma est identique, raccorder simplement la prise à la place de la douille.
• Raccorder le fil de phase (rouge) et le fil neutre (bleu) au boîtier de dérivation ou au tableau de répartition.
Raccordement de l’installation au boîtier de dérivation :

• Pour déterminer le fil de phase du boîtier de dérivation, utilisez un tournevis testeur.
• Poser la lame du tournevis testeur sur l’un des fils ou des pôles du boîtier.
• Poser un doigt sur le bout du manche du tournevis, si c’est la phase, la lampe à l’intérieur du tournevis s’éclaire.
• Raccorder la phase à la phase, le neutre au neutre, et la terre à la terre dans le cas d’une prise de courant avec terre.

 


 

C) Le montage d’un va et vient :
Schéma de montage d’un interrupteur va et vient
Il s’agit de l’allumage et de l’extinction d’un ou plusieurs points lumineux à partir de ceux de deux commutateurs va-et-vient.

A la place d’interrupteurs classiques, utiliser des commutateurs va-et-vient chacun ayant 3 bornes de raccordement. L’une de ces bornes est marquée d’un "P" pour "phase" ou d’un "L", ou en core d'un "C" pour commun.

• Raccorder le neutre d’arrivée (fil bleu) à une borne du point lumineux de l’éclairage.

Commutateur A :

• Raccorder la borne P du va-et-vient à la phase (fil rouge). Relier les deux bornes du commutateur A (fils noirs) aux deux autres bornes du commutateur B. Les deux fils noirs qui relient les deux commutateurs sont appelés fils navettes.
Commutateur B :

• Raccorder la borne libre P du commutateur B à la borne libre de l’appareil d’éclairage.
• Raccorder les fils de phase et de neutre au boîtier de dérivation (raccordement identique à celui de l’allumage simple) ou au tableau de répartition.
Conseil :
Pour plus de confort, à la place d’un interrupteur, il est possible d’installer un variateur d’intensité soit rotatif, soit sensitif. Le branchement est identique.

D'autres fiches peuvent vous intéresser :
Electricité, le matériel nécessaire Electricité, le matériel nécessaire
Difficulté : Non précisé
Temps : Non précisé
Electricité
Travaux
Mise à la terre Mise à la terre
Difficulté : Non précisé
Temps : Non précisé
Electricité
Travaux